Olivia de Bergerac

L’intervention de Olivia de Bergerac

Les sons des dauphins représentent un véritable langage, extrêmement complexe et développé. Certains ultra-sons émis par les dauphins et les baleines ne sont pas perceptibles par l’oreille humaine mais ressentis comme des vibrations à travers notre corps. 

Olivia de Bergerac PhD, a découvert que ces sons ont les mêmes fréquences que les sons utérins utilisés par le Dr Tomatis pour aider les enfants autistes. Le chant des dauphins nous rappelle ce que nous entendions quand nous étions dans le ventre de notre maman. De plus, le contact avec l​es dauphins en liberté provoque une modification, un ralentissement des ondes cérébrales qui passent de bêta (charge mentale élevée) à alpha (relaxation) puis thêta (méditation). La rencontre avec les dauphins génère aussi la production d’ocytocine, “l’hormone du bonheur”, qui favorise la sensation de bien-être.

Selon le Dr Christine Angelard, les sons de dauphins – de même que le chant des baleines – font partie de ce que l’on appelle le son primordial : Il s’agit d’un son dont l’origine remonte au tout début de la création et dont le souvenir est profondément inscrit dans la mémoire de chacune de nos cellules. Ce son primordial vibre en parfaite harmonie avec l’univers.

Ecouter le chant des dauphins en les visualisant sur un écran, croiser leur regard pur et heureux fait vibrer le corps et nous “baigne” dans une énergie d’amour inconditionnel. Les films et le chant des dauphins (sous forme de réalité virtuelle) sont actuellement utilisés dans plus de 500 hôpitaux et établissements de santé dans le monde et font l’objet de plusieurs études scientifiques.